02 mars 2008

Pouding chômeur à l'érable

Le moral va déjà beaucoup mieux aujourd'hui, avec le magnifique soleil qui nous réchauffe le dos et ma pouding chômeur qui me rappelle que le temps des sucres arrive à grand pas. Bientôt, nous commencerons à apercevoir de grands V criards dans le ciel; les canards et oies blanches qui regagnent le Québec après avoir passé l'hiver au chaud. Ils se retrouvent tous, tel un grand rassemblement familial aux abords du Lac St-Pierre, à Baie-Du-Febvre "Première halte migratoire printanière de l'Oie des Neiges sur le Saint-Laurent"...




Pouding-chômeur à l'érable
Ou la chômedu pouding québécoise :-P

1 tasse de cassonade
1 ½ tasse d'eau
½ tasse de sirop d'érable
4 c. à soupe de beurre
2 tasses de farine blanche
4 c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
½ tasse de sucre blanc
3 c. à soupe de compote de pommes
4 c. à soupe de beurre mou
1 tasse de lait (vache ou soya)



Préchauffez le four à 350 F.

Dans une casserole, portez à ébullition la cassonade, l'eau, le sirop d'érable et 4 c. à soupe de beurre. Laissez mijoter 2 ou 3 minutes. Déposez le sirop dans un plat carré et mettez de côté.

Mélangez ensemble dans un bol, la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, mélangez le sucre, la compote de pommes et 4 c. à soupe de beurre mou.

Versez en alternance dans le bol de farine, le mélange de sucre et le lait, jusqu'à consistance homogène.

Déposez la pâte obtenue par grosse cuillères sur le sirop. Faites cuire 45 minutes ou jusqu'à ce que le dessus de la pouding commence à dorer.

Si vous avez le moral complètement dans les talons, ou si ça vous chante tout simplement, réchauffez un peu votre pouding et garnissez-là de crème épaisse ou crème fraîche... c'est décadent mais oh combien réconfortant :-D

Recette inspirée de "Desserts et autres gourmandises sucrées, sans oeuf, lait arachide et noix" de Marie-Josée Bettez.

2 commentaires:

Jakaloper a dit...

Comment tu fais viarge pour toujours être capable de sortir une nouvelle recette?! Moi je fait juste ajouter un ingrédient à ma recette originale (et banale) de quoi que ce soit pis ca se trouve a devenir une catastrophe!

Batard! ;-)

Melalag a dit...

Je te répondrais une tasse de gourmandise, un soupçon de créativité et une pincée d'expérience ;-)

Luc, c'est ma passion! Quand je sais pas quoi faire, je cuisine... c'est bête de même!