20 février 2009

Mezze végé

J'ai découvert la mouhamara il y a quelques années dans un resto perdu de l'ouest de l'île et nous étions tombé sous le charme moi et Rej. Depuis, nous en achetions du tout préparé chez Adonis ou chez Challal lorsque nous préparions des mezzés. Les mézzés sont en fait plusieurs petites entrées partagées entre les convives, on en fait d'ailleurs souvent un repas en tant que tel puisque c'est très nourissant! On mange les purées avec des pains pita ou baladi. J'en ai dégusté un excellent dernièrement chez Rumi où je sentais une petite finesse additionnelle. Je vous livre aujourd'hui ma version improvisée de cette excellente tartinade de poivrons aux noix, la mouhamarra. J'aurais aimé ajouter quelques graines de grenade fraîches mais n'en trouvais pas nul part :-(

J'adore la cuisine moyenne-orientale et ses parfums enivrants. Depuis que je cuisine des recettes du monde, je ne me procure que des épices entières pour pouvoir des moudre lorsque j'en ai besoin. Les huiles des épices moulues finissent par s'évaporer et gâchent le résultat des recettes plus complexes. À défaut d'acheter un robot culinaire, un petit mortier peut faire l'affaire, il ne vous faudra qu'un peu d'huile de coude ;-)

Mouhamara

2 poivrons rouges
2 piments oiseaux rouges

1/2 tasse (50g) de chapelure fine
non assaisonnée
le jus d'un citron

5 c. à soupe (70 ml) de mélasse de grenade

1 1/2 c. à thé (7 ml) de cumin entier

1 soupçon de cannelle moulue
1/2 tasse (125 ml) d'huile d'olive

1/3 tasse (45 g) de noix de Grenoble concassées (facultatif)
1 poignée de pignons concassés

Sel au goût

1 poignée de graines de pomme grenade (facultatif)

Dans le four préchauffé à 450 F (230 C), faites rôtir le poivron rouge et les piments oiseaux jusqu'à ce que la peau noircisse. Pelez-les et mixez-les dans le bol du robot. Déposez la chair des poivrons broyée dans un bol, écrasez le cumin au mortier et ajoutez le reste des ingrédients en brassant bien.

Vous devez obtenir une purée plutôt tendre et avoir de la facilité à l'étendre sur un bout de pita. Débutez donc avec peu de chapelure et en ajouter au fur et à mesure que vous obtenez la texture désirée.

Si vous réussissez à mettre la main sur une pomme grenade, c'est vraiment un must autant pour le visuel que pour le goût!
_____

Baba Ganouj
1 grosse aubergine
2 gousses d'ail

1/4 tasse
(65 ml) d'huile d'olive
1/4 tasse (65 ml) de jus de citron

2 à 3 c. à soupe (30 à 40 ml) de tahine (purée de sésame)

Sel au goût


Dans le four préchauffé à 450 F (230 C), faites rôtir l'aubergine jusqu'à ce que la peau noircisse. Pelez-la et déposez la chair et le reste des ingrédients dans le bol du robot. Mixez jusqu'à consistance mousseuse. Pour le service, vous pourrez arroser d'un filet d'huile d'olive.

2 commentaires:

Karine DT a dit...

J'aimerais bien en faire... mais où trouve-t-on de la mélasse de grenade ???

Melalag a dit...

Chez Challal, Adonis, Folie en Vrac et sans doute chez Merci aussi.

http://melalag.blogspot.com/2008/02/hot-spot.html