18 octobre 2007

Ode à la soupe à l’oignon

Une soupe à l'oignon gratinée, quel réconfort!
Pour vivre une aventure gastronomique
les froides soirée d’automne sans compagnon…

Le fromage qui s’accroche avec persistance à l'instrument
et qui coule le long du menton…

L’odeur inimitable qui encense la maison…

N’est-ce pas là le comble du bonheur lorsqu’on est à l’abandon?

À chaque becquée, lorsque j’embobine le fromage à ma truelle,
un rictus facial se forge et mes yeux s’écarquillent d’avidité fervente.

4 commentaires:

Melalag a dit...

Aïe Véro... j'ai essayé avec le vin blanc, c'était très très bon!!
:-D

Karine DT a dit...

C'est drôle que tu en parles: Manu avait l'intention d'en faire cette semaine ! :-P

Anonyme a dit...

hmmm, ça me donne le goût d'en faire. Merci pour la suggestion.

Nadine

Melalag a dit...

Je vois que j'ai atteint mon objectif! ;-)
En passant, les bols sont 1$ au magasin du même nom!!!